Eveil & Jeux

Garde alternée : faut-il partager la garde des enfants ?

3 minutes de lecture
larry crayton Oj77q2yIjzI unsplash 1

L’un des défis liés à la séparation maritale est celui de la garde des enfants issus de l’union. Deux modes sont généralement explorés : la garde exclusive et la garde alternée. De nombreuses interrogations sont émises en ce qui concerne la meilleure décision dans l’intérêt de l’enfant. Ce billet vous aide à comprendre la garde alternée, ses avantages, inconvénients et autres implications.

Qu’est-ce que la garde alternée ?

Encore appelée résidence alternée (article 372-2-9 du Code civil), la garde alternée est un régime de partage de la tenue des enfants. Chaque parent a, dans cette modalité de garde, le droit de tenir l’enfant chez lui pour un certain temps. Il faut préciser qu’il ne s’agit pas d’une garde égalitaire. La parité n’est pas toujours de mise. L’enfant peut donc passer plus de temps chez un parent que chez un autre. Même si dans la majorité des cas, il s’agit de garde hebdomadaire, la décision revient aux parents puis au juge en cas de désaccord.

Garde des enfants : avantages et inconvénients de l’alternance

Si un couple sur quatre semble favorable au système d’alternance, il n’en demeure pas moins que toutes les considérations ne sont souvent pas prises en compte. Avant d’opter pour la résidence alternée, il faut évaluer le pour, le contre et les implications d’une telle décision.

Avantages de la garde alternée

Même si la garde n’est pas exclusive, la pension alimentaire est toujours incluse. Cependant, elle revient généralement moins onéreuse pour les parents. Par ailleurs, ce système protège-t-il le lien parent-enfant. Il est incontestable que le père et la mère ont un rôle précis et immuable dans la construction de l’enfant. Cette modalité de garde préserve une telle fonction parentale.

De fait, chaque parent a la liberté de connaître son enfant et de passer du temps avec lui. Chaque géniteur se sent autonome car n’ayant pas besoin de se contacter avant d’en savoir plus sur son enfant. Le vrai sens du terme  » parent » est donc maintenu.

Inconvénients du système d’alternance

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de deux personnes séparées qui éduquent un seul enfant. Le principal désagrément possible est la perte de repères de l’enfant. En effet, chaque parent voudra imprimer ses valeurs et son rythme. Dépendamment des conditions de la séparation, un parent pourrait parler de l’autre en de mauvais termes. Enfin, c’est donner plus de charges à l’enfant que de l’inclure dans un tel fonctionnement.

Peu importent les soins et la prise en charge dont il fait l’objet, ses bases psychosociales sont nettement affectées. Très jeune, il se sent déjà obligé de s’adapter à deux vies, deux modes de fonctionnement, deux façons de faire. Très vite, l’avenir d’un enfant en garde alternée peut être hypothéqué.

Dans quelles conditions une garde alternée est-elle possible ?

Des études ont démontré que le changement fréquent de résidence peut affecter un enfant principalement jeune. Pour cela, la loi statue que ce régime n’est pas applicable aux enfants de moins de 06 ans. Aussi, la coparentalité n’est-elle point envisageable lorsque le domicile du parent est éloigné de l’école fréquentée par l’enfant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.