Chambre bébé

Comment gérer la fatigue des enfants en fin de journée?

4 minutes de lecture
annie spratt 0xIGBtH2dzQ unsplash

Le rythme de vie des plus petits au quotidien est bien différent de celui des adultes. Durant la journée, les enfants vont à l’école, jouent, courent, etc. Une routine effrénée qui fait qu’ils sont souvent épuisés à la fin de la journée. Pourtant, il est important de savoir gérer cette fatigue des enfants afin qu’ils puissent aborder le jour suivant sous de meilleurs auspices. Pour cela, il existe une infinité de solutions efficaces afin de limiter les crises des enfants et passer des soirées apaisées. Voici ce qu’il faut retenir.

Donner aux enfants un moment de décompression

À la fin d’une journée bien chargée pour les enfants, un moment de décompression leur fera le plus grand bien. C’est à l’image même des adultes. En réalité, lorsqu’il rentre de l’école, il faut permettre à l’enfant d’avoir une transition en douceur vers la vie familiale. Un petit moment de jeu ou un rapide tour au parc, pour se défouler, serait alors convenable.

Dès qu’ils rentrent, il faudra surtout éviter de leur mettre la pression sur ce qu’ils ont à faire. Alors, laissez-leur le temps nécessaire pour souffler un peu et participez aussi à la détente. La soirée devrait bien se passer, si, dès le départ, l’ambiance est sereine.

Prendre les devants sur la logistique familiale

En fin de journée quotidienne, le plus grand besoin des enfants pour soulager la fatigue, c’est de passer un moment de qualité avec toute la famille. En tant que parent, il peut s’avérer difficile de leur consacrer ce temps après une dure journée de travail. Alors, l’idéal est de bien s’organiser pour faire des enfants votre priorité en fin de journée.

Alors, le weekend venu, pensez à cuisiner afin de n’avoir qu’à réchauffer le repas en rentrant pendant la semaine. Si vous avez une pause-déjeuner, profitez-en pour étendre une lessive et ainsi libérer du temps pour les enfants le soir venu. Faites aussi une planification différente des corvées pour davantage consacrer du temps à soulager la fatigue de vos enfants à la fin de la journée.

Mettre en place un planning

Si votre enfant est en âge de bien comprendre les choses, alors pensez à établir un petit emploi du temps. Celui-ci doit intégrer tous les programmes des différentes tâches qui reviennent aux enfants en fin de journée. Cela va des devoirs jusqu’au brossage de dents, en passant par la douche, le repas et autres. Il est indispensable que les levers et couchers se fassent à des heures régulières pour contrer la fatigue. Ainsi, ils sauront comment la soirée devrait se passer et comment ils devront optimiser leur temps et leur énergie. Mettre en place un planning est une manière efficace pour apaiser les tensions et surtout permettre aux enfants de se changer les idées en faisant autre chose.

Éviter de surcharger l’emploi du temps des enfants

Mettre en place des activités extrascolaires est une bonne chose. Cependant, cela peut également être une source de fatigue en plus. Il est bien suffisant pour les enfants, tout le temps et l’énergie qu’ils ont consacrés à l’école. Pour permettre aux petits de se défouler davantage et décompresser, il faudrait les initier à la pratique d’un sport ou d’une activité régénératrice. Toutefois, évitez surtout le surmenage en y allant progressivement. L’idéal est de sécuriser davantage les enfants et leur éviter des crises émotionnelles.

Essayez de repérer dès que possible les premiers signes de fatigue de votre enfant.

Aller tout en douceur la première année d’école

Pour certains enfants, les premiers mois d’école constituent un véritable parcours du combattant. Il sera notamment difficile pour les gros dormeurs de se reposer autant à l’école qu’à la maison. Alors, si possible, en accord avec l’école commencez en douceur la scolarité de votre enfant. Faites tout afin de les récupérer à midi pour leur donner un temps de sieste optimal dans le cocon familial. Ainsi, vous respecterez son rythme et lui permettrez de vivre des soirées sans fatigue. Pendant, le weekend, il est recommandé de garder ce rythme sans improviser et permettre aux enfants d’avoir des repères.