le fromage et la grossesse ce quil faut savoir

Le fromage et la grossesse : ce qu’il faut savoir

La grossesse est une période où de nombreuses femmes doivent adapter leur alimentation afin de garantir leur santé ainsi que celle de leur bébé. Le fromage, un incontournable de la gastronomie française, fait partie des aliments à surveiller durant cette période. Dans cet article, nous allons aborder les différents types de fromages et ceux qui sont recommandés ou déconseillés pour les femmes enceintes.

Les risques liés à la consommation de fromage pendant la grossesse

La principale préoccupation autour de la consommation de fromages durant la grossesse concerne la bactérie Listeria monocytogenes, responsable de la listériose. Cette infection peut être particulièrement dangereuse pour le fœtus, pouvant entraîner des complications telles que la fausse couche, l’accouchement prématuré ou encore des infections néonatales graves. La listériose chez la femme enceinte est rare mais ses conséquences peuvent être sérieuses. De manière générale, il convient donc de privilégier les fromages à pâte dure et pasteurisée durant la grossesse.

Les différents types de fromages

Pour bien choisir les fromages que l’on peut consommer durant la grossesse, il est important de connaître les différentes catégories de fromages :

  1. Les fromages à pâte molle et croûte fleurie : comme le camembert, le brie ou encore le coulommiers. Ces fromages sont souvent fabriqués à partir de lait cru, ce qui augmente le risque de présence de Listeria monocytogenes.
  2. Les fromages à pâte molle et croûte lavée : comme l’époisses, le munster ou encore le maroilles. Ils présentent également un risque de contamination par la Listeria monocytogenes en raison de leur fabrication à base de lait cru.
  3. Les fromages à pâte persillée : comme le roquefort, le bleu d’Auvergne ou le gorgonzola. Ces fromages contiennent généralement des moisissures pouvant favoriser le développement de bactéries dangereuses pour le fœtus.
  4. Les fromages à pâte pressée cuite : comme le comté, le gruyère ou l’emmental. Ces fromages sont généralement fabriqués à partir de lait pasteurisé et présentent un faible risque de contamination par la Listeria monocytogenes.
  5. Les fromages à pâte pressée non cuite : comme le cantal, le morbier ou le saint-nectaire. Ces fromages peuvent être fabriqués à partir de lait cru ou pasteurisé.
Lire :  Des jouets pour petits et grands

Les fromages recommandés durant la grossesse

Durant la grossesse, il est préférable de se tourner vers des fromages à pâte dure et fabriqués à partir de lait pasteurisé, afin de limiter les risques de contamination par la Listeria monocytogenes. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • Le cheddar
  • Le comté
  • Le gruyère
  • Le parmesan

Les fromages à tartiner et fondus

Les fromages à tartiner et les fromages fondus, souvent fabriqués à partir de lait pasteurisé, sont également généralement sans danger pour les femmes enceintes.

Les fromages déconseillés durant la grossesse

Pour éviter tout risque de contamination par la Listeria monocytogenes, il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter les fromages suivants :

  • Les fromages à pâte molle et croûte fleurie, comme le camembert, le brie ou le coulommiers (surtout s’ils sont fabriqués à base de lait cru)
  • Les fromages à pâte molle et croûte lavée, comme l’époisses, le munster ou le maroilles (surtout s’ils sont fabriqués à base de lait cru)
  • Les fromages à pâte persillée, comme le roquefort, le bleu d’Auvergne ou le gorgonzola

Attention au lait cru

Il est essentiel de vérifier la composition des fromages que l’on consomme durant la grossesse, notamment en ce qui concerne le type de lait utilisé. Le lait cru, non pasteurisé, présente un risque plus élevé de contamination par la Listeria monocytogenes et doit donc être évité.

A lire également