Pourquoi faire porter des chaussons à un bébé ?

Dès les premiers pas de bébé, les parents ont tendance à vouloir se précipiter sur l’achat de petites chaussures. Toutefois, le premier choix est rarement le bon et demande un peu de réflexion. Mais pourquoi au juste faire porter des chaussons à un bébé ? Comment les choisir ? Nous répondons à vos questions et vous donnons les critères pour sélectionner le meilleur modèle.

Pourquoi opter pour des chaussons ?

Dès ses premiers pas, bébé va vouloir se dépasser, continuer à se déplacer, réessayer. Ses petits pieds deviennent donc son outil principal. Si les pédiatres et chercheurs s’accordent à penser que les pieds nus sont la meilleure option, surtout à l’intérieur, les chaussures à semelles souples et fines arrivent justes derrière.

Cette matière fine et souple, généralement du cuir, permet de se rapprocher au plus de la sensation de pied nu. Elle est donc idéale pour pratiquer la marche en extérieur, afin de protéger les petits pieds de nos enfants, à la fois de la saleté, mais aussi de tout ce qui pourrait s’avérer dangereux et le blesser.

Ils participent au développement des fonctions motrices

Grâce à l’effet seconde peau du chausson en cuir, l’enfant a la même sensation que lorsqu’il marche pieds nus à l’intérieur. Cette souplesse va permettre au pied de se développer naturellement et sans encombre, contrairement à ce que ferait une chaussure rigide qui remonte et bloque la cheville.

La souplesse du cuir permet au pied de votre enfant de sentir le sol. Grâce à cela, les petits nerfs situés au niveau de la voute plantaire vont directement envoyer des signaux au cerveau. Ce sont ces derniers qui vont permettre de déterminer comment maintenir le poids du corps de bébé et faire en sorte de conserver un bon équilibre.

L’épaisseur des chaussures entre donc en compte dès le plus jeune âge. Moins elles sont souples et fines, et plus le cerveau aura du mal à recevoir les bons signaux. Comme une sorte de téléphone arabe. Imposer une paire de pantoufles rigides chez la petite fille ou le petit garçon pourrait ainsi avoir tendance à modifier le pied et le cartilage des os.

À partir de quand faire porter des chaussons à bébé ?

Les pantoufles pour bébé apparaitront lorsque celui-ci débutera son apprentissage de la marche, soit vers le 9e mois environ. Toutefois, nous conseillons de le laisser expérimenter ses premiers déplacements en étant pieds nus. Cela permet de muscler efficacement son pied, mais aussi de le laisser apprivoiser le sol.

Il est important de laisser le cerveau recevoir toutes les informations transmises par le biais de signaux, et ce, directement depuis la voute plantaire. Nous le disions plus haut, mais c’est cette approche qui permet au cerveau de répartir correctement le poids dans le corps et de participer à l’équilibre du petit.

Des chaussons pour l’hiver

Dans d’autres mesures, vous pouvez opter pour des chaussons en cuir durant l’hiver afin de protéger les pieds de bébé du froid.

Quand renouveler les chaussons pour bébé ?

À cet âge-là, les pieds de bébé ont tendance à grandir vite, très vite. Il est donc important de surveiller la croissance de ses petons et l’évolution de sa pointure en pinçant régulièrement le bout de son chausson. Cela permet de vérifier si le pied n’est pas recroquevillé et s’il ne souffre pas. Dans le cas contraire, c’est qu’il est temps d’opter pour une nouvelle paire de chaussons.

Comment choisir le chausson en question ?

Choisir un chausson pour bébé n’est pas une mince affaire, loin de là ! Pour cela, veillez à prendre en compte les critères importants que nous vous avons regroupés ci-dessous. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre.

La matière

La matière est certainement l’un des critères les plus importants ! Matières synthétiques et cuirs se battent en duel sur ce sujet-ci. Il faut toutefois avouer que le cuir gagne souvent la bataille en raison de sa finesse, de sa souplesse, mais aussi du fait qu’il ne nécessite pas de pesticides ou de produits dérivés nocifs à la santé et la peau des bébés, pour être travaillé.

Avec une qualité de chaussons en cuir souple digne des modèles commercialisés chez Bibalou, le confort est supérieur et la matière n’obstrue pas le contact direct avec le sol. Les liaisons avec le cerveau sont donc bien assurées pour une croissance idéale. En plus, ils sont généralement très beaux, surs, confortables pratiques et pas très chers. Que de bonnes raisons.

La sécurité

Pour cela, vérifiez que la semelle externe soit recouverte d’une matière grip adhérente de type suède.

La pointure

Choisir la bonne pointure relève aussi du miracle lorsqu’on achète la toute première paire de chaussons à son bébé. Alors, plutôt que de se baser sur une pointure définie qui varie généralement entre les marques, le mieux reste de mesurer le pied. Cela permet de se référer par la suite à une grille de taille qui justifiera la pointure et fera l’objet d’un essayage.

À savoir qu’en moyenne, bébé verra sa pointure changer tous les 3 à 4 mois dans les 2 premières années de sa vie. Veillez donc à garder un œil sur ce petit pied en vérifiant régulièrement si ses orteils touchent le bout de son chausson.

La souplesse

Pour être adapté au début de la marche, privilégiez un chausson très souple, qui peut être plié en 2.

Le décor

De nos jours, ces petites pantoufles proposent même de jolis décors pour habiller le cuir. Des étoiles, des petits animaux, des franges, de la (fausse) fourrure… À chaque saison sa collection pour renouveler les chaussons de nos enfants.

La marque

Veillez à lire les différents avis sur les marques afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. De plus, ces dernières doivent répondre aux normes CE de sécurité EN71.