Hygiène de bébé

Lingettes de bébé : sont-elles toxiques ?

4 minutes de lecture
diana polekhina AzkX 56p KQ unsplash

Aujourd’hui, de nombreux parents ont adopté les lingettes pour bébé. Pratiques et surtout simples d’utilisation, elles sont utilisables à l’extérieur, et ce, sans eau. Cependant, il faut noter qu’elles sont aussi bien toxiques pour le bébé que pour l’environnement. Plusieurs parents ne sont pas au courant de ce petit détail et ne se méfient donc pas au cours de l’achat de cet article de puériculture. Les lingettes pour bébé sont-elles réellement dangereuses ? Et quelles sont les alternatives saines qu’on peut leur trouver ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cet article.

Les lingettes pour bébé sont-elles réellement dangereuses ?

Eh oui, elles le sont pour de vrai. Comme pour les couches, les parents devraient donc porter plus d’attention à ce détail pour la bonne santé de leurs enfants. Mais qu’est-ce qui rend ces lingettes aussi dangereuses pour les bébés ?

Le phénoxyéthanol : un conservateur toxique !

ANSM que l’on définit comme l’Agence Nationale de Sécurité du médicament et des produits de santé déconseille l’utilisation du Phénoxyéthanol, encore connu sous le nom d’EGPhE, dans les produits cosmétiques entrant dans la fabrication des sièges chez les enfants âgés de moins de 3 ans. Néanmoins, les industriels n’en démordent pas et continuent d’intégrer ce conservateur dangereux dans les lingettes.

Lorsque l’EGPhE est appliqué sur la peau, eh bien, il passe la barrière cutanée. Et comme l’alerte l’ANSM, l’absorption est particulièrement élevée avec les produits qui ne peuvent pas se rincer. Or, comme nous le savons, les lingettes pour bébé entrent justement dans cette catégorie de produit là.

Les lingettes pour bébé : un nid à toxiques ?

L’EGPhE ou phénoxyéthanol peut être nuisible pour le foie, le développement, la fertilité et les globules rouges. Lors de l’achat des lingettes pour votre bébé, ayez automatiquement le réflexe de vérifier la mention ‘’EGPhE’’ ou ‘’Phénoxyéthanol’’ parmi les composants. Si vous remarquez sa présence, eh bien, l’idéal serait de ne plus acheter ce produit. La détection de ce conservateur est devenue bien plus aisée, car, depuis le 20 décembre 2019, toutes les lingettes doivent porter sur leur étiquette l’indication selon laquelle elles sont inutilisables sur les fesses des enfants âgés de moins de 3 ans, et ce, si elles contiennent du EGPhE.

Il faut également noter que les lingettes pour bébé peuvent également contenir des parabens. On s’en sert aussi comme conservateurs et ils sont suspectés d’être des perturbateurs allergisants, cancérigènes et endocriniens.

Pour finies, les lingettes pour bébé peuvent être composées de parfums allergisants, surtout pour la peau fragile de votre bout de chou.

Alors, quelles sont les alternatives saines existantes ?

Si vous désirez abandonner les lingettes pour bébé, plusieurs options s’offrent à vous.

À la maison

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les lingettes nettoyantes ne sont pas obligatoires pour l’hygiène de votre bébé. Pour cela, il vous suffit d’un savon écologique (dépourvu de conservateur et d’adjuvant), d’un peu d’eau et d’un gant de toilette. C’est une solution assez simple que de nombreux parents à travers le monde utilisent déjà. Avec ce matériel, vous garantissez une bonne hygiène à votre enfant sans toutefois porter atteinte à sa santé et à sa peau.

Hors de sa maison

Lorsque vous n’avez pas d’eau à proximité, il est préférable de combiner une lingette en tissu pouvant être lavée ainsi qu’un produit nettoyant écologique qui ne nécessite pas d’être rincé. En voici d’ailleurs quelques-uns : une lotion micellaire bio, une lotion nettoyante bébé bio, une huile nettoyante bio ou un liniment oléocalcaire.

Les lingettes lavables : une très bonne alternative

On retrouve deux faces sur une lingette lavable : une pour sécher et l’autre pour appliquer la lotion nettoyante. Vous pouvez en trouver facilement dans le commerce et elles se lavent de la même manière que des gants de toilette. Si vous n’en avez pas chez vous, vous pourrez toujours vous servir d’un gant de toilette hyper doux et d’un carré coton (même si cette dernière option est moins écologique).

Pour finir, une fois que votre enfant sera totalement propre, vous pourrez conserver vos lingettes lavables pour nettoyer une blessure au cours d’une balade par exemple ou encore pour les imprégner de votre lotion démaquillante.


Vous aimerez aussi