conseils parents

Jeunes parents : petits conseils pour le change de votre bébé

À tout moment, un nourrisson peut salir sa couche, peu importe le lieu où il se trouve. Et comme chaque petit est unique, certains peuvent mouiller leur culotte plus souvent que d’autres. Pour prévenir les irritations et rougeurs sur les fesses de votre bout de chou, un linge sale ne doit pas attendre. Il faut le changer le plus rapidement possible ! Si le geste peut être aisé à domicile, en revanche, à l’extérieur, loin de son confort, la situation peut vite devenir embarrassante, surtout pour les jeunes parents. Comment y arriver ? Dans cet article, nous proposerons quelques conseils pour changer la couche de votre bébé.

Quels produits devez-vous utiliser pour nettoyer le siège de bébé ?

Chez les nourrissons, la zone des fesses est particulièrement sensible, voire fragile. Un manque d’hygiène corporelle ou une série de négligence dans les soins peut provoquer des rougeurs ou des irritations… C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’apporter une attention toute particulière à leur toilette, surtout au niveau de la zone du siège. Gardez également à l’esprit que cette partie du corps doit être nettoyée à chaque change, soit en moyenne 7 à 8 fois par jour.

L’opération n’est toutefois pas aussi simple qu’elle y parait. Pourquoi ? Simplement parce que les produits à utiliser doivent être choisis avec soin afin de garantir l’hygiène, mais aussi de préserver la santé et le bien-être du petit. Pour éviter toute mauvaise surprise, évitez les produits industriels qui peuvent contenir des ingrédients chimiques dangereux pour la santé et l’environnement. Optez simplement pour les produits naturels comme le liniment, le coton doux et l’eau.

Comment ça marche ?

Composé d’huile végétale et de l’eau de chaux, le liniment est un produit naturel utilisé depuis très longtemps. Il permet de nettoyer efficacement tous les types de peau (fragiles, irritées ou allergiques). Il suffit d’en appliquer à l’aide du coton sur les fesses du petit en ajoutant un peu d’eau sur le produit. Il forme un film gras qui protège la peau du bébé contre l’urine et les selles, ce qui permet d’éviter les rougeurs et irritations. De plus, il nettoie et hydrate l’épiderme.

Adoptez de bons gestes pendant le nettoyage du siège de bébé

Si les produits doivent être choisis avec soin pour la santé du bébé, les gestes de la maman, eux, doivent être parfaitement maîtrisés pour optimiser le confort du petit. Réalisez toujours des mouvements de l’avant vers l’arrière pour éviter de ramener des bactéries fécales vers le ventre et le sexe de votre bout de chou.

Lire :  Comment nettoyer les oreilles de bébé ?

N’oubliez surtout pas que, comme l’allaitement, le nettoyage du siège et la toilette du bébé sont des moments privilégiés qui permettent de créer et renforcer les liens avec son enfant.

Qu’est-ce qu’un érythème ?

Comme nous l’avons souligné, la zone des fesses d’un bébé est particulièrement sensible. Si un jour, vous constatez que votre petit ange a les fesses rouges, ne vous affolez surtout pas. Il s’agit des symptômes d’une pathologie appelée érythème. C’est une irritation qui peut être provoquée par :

  • le frottement régulier des couches contre la peau de l’enfant,
  • le contact prolongé de la peau avec les selles et/ou l’urine,
  • l’excès d’hygiène,
  • la poussée de dent.

L’excès d’hygiène fragilise ou abîme la barrière protectrice de la peau du bébé. Quant à la poussée dentaire, elle peut être à l’origine d’un épisode de diarrhées, qui, à son tour, peut causer cette inflammation cutanée au niveau des fesses. À ce stade, vous vous demandez certainement s’il existe des solutions pour soigner cette maladie. La réponse est oui ! Un produit de soin comme l’Avène Cicalfate permet d’éliminer les irritations cutanées, les plaques rouges et les lésions. Il est également efficace contre la sécheresse cutanée, les plaies superficielles et les démangeaisons. Fabriqué à base d’actifs naturels, il ne contient aucun actif chimique dangereux pour la santé. C’est un produit hypoallergénique, adapté donc à tous les types de peau.

Il est cependant possible de prévenir l’apparition de cette pathologie en adoptant certains gestes.

Changez régulièrement le bébé

Prenez le soin de changer régulièrement votre bout de chou et d’essayer différentes marques de couches. Vous l’ignorez sans doute, mais certains produits peuvent être moins adaptés à la peau du nourrisson. Inutile de préciser encore que vous devez le nettoyer avec du liniment.

Séchez le petit après le bain

L’humidité au niveau des plis des fesses peut provoquer l’apparition et la prolifération de bactéries. Après le bain ou la toilette, prenez le soin de sécher correctement votre fils ou fille. N’hésitez surtout pas à retirer quelques fois la couche de votre petit pour qu’il ait les fesses à l’air.

Lire :  Quels sont les meilleurs produits de toilette pour bébé ?

Nos conseils pour choisir les couches adaptées

Vous souhaitez optimiser le confort de votre bébé ? Offrez-lui alors des couches adaptées. Voici les critères à prendre en compte pour faire le bon choix :

  • la taille,
  • la matière,
  • la capacité d’absorption,
  • le pays de fabrication.

La taille d’une culotte dépend du poids de l’enfant et non de son âge. Les fabricants proposent des produits numérotés de 1 à 6. Les couches de taille 1 et 2 sont destinées aux nouveau-nés, de 2 et 5 kg (environ 2-3 mois). Optez pour des accessoires de taille 3 pour un bébé de 4 à 9 kg, et une taille 4 pour un nourrisson de 7 à 18 kg. Les produits de taille 4+ (de 9 à 20 kg), 5 (11 à 25 kg) et 6 (plus de 16 kg) sont destinés aux plus grands.

Ensuite, misez sur des produits conçus avec des matières naturelles comme le coton bio afin de protéger la peau de votre enfant. Une couche de qualité doit avoir un fort pouvoir d’absorption pour garder au sec le petit et éviter les fuites. Enfin, optez pour des produits made in France pour faire tourner l’économie nationale.

couche bébé

Les bons gestes à adopter pour le change

Quand on est jeune parent, changer la couche de son bébé peut être un exercice compliqué. Cependant, en suivant nos conseils, cela deviendra rapidement un jeu d’enfant. Le premier réflexe à avoir, c’est de se laver les mains avant de toucher son bout de chou. Ensuite, installez le bébé sur une table à langer avant de lui retirer sa culotte tout en communiquant avec lui. Pendant l’opération, évitez surtout de soulever ses jambes ou de le tenir par les chevilles. Évitez également de comprimer ses jambes pour ne pas le mettre mal à l’aise.

Si vous êtes en ville et vous constatez que le petit doit être changé, ne paniquez surtout pas. Essayez de trouver des bancs à proximité pour allonger le bébé et poser votre sac à langer, pour pouvoir le changer confortablement. Un banc public peut faire l’affaire. Prenez toutefois le soin d’installer une serviette ou un tapis de change sous l’enfant.

A lire également