Comment changer la couche de bébé ?

Changer la couche de bébé est une étape que vous allez réaliser de très nombreuses fois durant les premières années de bébé. Si cela est simple après un peu d’entrainement, le change et la toilette des fesses de bébé peuvent toutefois faire peur les premières fois. Comment s’y prendre pour changer la couche de votre bambin ? Nous répondons à vos questions.

Les étapes du change

Changer la couche de bébé demande de suivre quelques petites étapes que vous réaliserez machinalement par la suite. Avant de commencer, veillez à avoir tout le matériel nécessaire à proximité afin de ne jamais avoir à lâcher bébé une seule seconde.

Une pièce suffisamment chauffée

Avant de changer la couche de votre enfant, veillez à ce que la pièce soit assez chauffée afin que celui-ci n’attrape pas froid. De plus, lavez-vous les mains avant chaque change.

L’hygiène

Avant de changer la couche de bébé, veillez à ce que votre table à langer soit parfaitement propre. En effet, au tout début de sa vie, bébé est plus sujet aux microbes et virus en raison d’un système immunitaire encore précoce. Vous pouvez d’ailleurs placer une serviette propre sous son siège afin de rendre le nettoyage de la table à langer plus facile.

Il est important de placer votre enfant en sécurité. C’est pourquoi tout doit être nettoyé avant de mettre votre petit sur sa table à langer. Vous devez toujours garder une main sur lui afin d’éviter une probable chute qui pourrait lui être fatale.

Les bons produits

Une fois la table à langer propre, faites en sorte d’avoir tous les produits nécessaires à portée de main. Il vous faudra donc des couches propres, une petite poubelle pour récupérer la précédente sale, un gant humide ou du coton humide imbibé avec un peu de savon doux ainsi qu’une bassine d’eau, des lingettes, du liniment et du lait de toilette.

En cas de doute sur le choix de ces derniers, référez-vous à notre article afin de choisir les meilleurs produits pour votre bébé et sa petite peau sensible.

Le nettoyage en douceur

Pour commencer, nul besoin de déshabiller entièrement votre enfant. Relevez simplement son body jusqu’au milieu du ventre puis dégrafez la couche en lui tenant les jambes vers le haut.

Le nettoyage des fesses de bébé doit se faire en douceur, en raison d’une peau encore toute fine et fragile. On préférera donc utiliser un gant ou un coton imbibé plutôt que des lingettes pour laver cette zone. Ensuite, vous passerez ce dernier de haut en bas afin d’extraire les selles et non de les rapprocher des organes génitaux. Insistez également sur les plis avec un coton propre.

Concernant ces derniers, procédez également de haut en bas afin d’éviter la prolifération des germes fécaux avec la zone génitale. Quoiqu’il en soit, changez de coton ou de lingette à mesure que vous changez de zone. Lorsque c’est fait, rincez correctement le siège et le sexe du petit en tapotant avec une serviette afin d’éviter les irritations.

Le nettoyage des organes génitaux

Ce nettoyage ne se réalise pas de la même manière chez le garçon et la fille. Chez le garçon, passez le gant sur les bourses et le pénis. Chez la fille, on passe le gant humide depuis le pubis jusqu’au rectum en passant entre les grandes lèvres.

Hydrater et protéger le siège

Parce qu’elle est particulièrement fragile, la peau de bébé a besoin d’un petit coup de pouce pour éviter les irritations. Pour cela, on peut terminer le nettoyage et le change en appliquant une crème douce et hypoallergénique sur le siège de bébé. Cela permettra de prévenir et limiter les irritations causées par les selles et les urines, qui sont au contact prolongé de la peau des bébés.

Attention à l’ombilic

Si le cordon de votre enfant n’est pas encore tombé, pensez à investir dans des couches adaptées ou à rouler l’avant afin que celui-ci ne frotte pas.

Les techniques : mettre la nouvelle couche

Maintenant que bébé est propre, débarrassé de toutes les impuretés causées par les selles et les urines et que les soins ont été prodigués, il est temps de lui mettre sa nouvelle couche. Pour cela, vous pouvez soit soulever les jambes de bébé, soit le tourner légèrement sur le côté à mesure que vous placez la couche sous ses fesses.

Replacez ensuite l’enfant sur le dos puis relevez d’abord l’avant de la couche sur le ventre de bébé, puis les côtés avec les attaches. Attention à laisser un peu de lest puisque le petit ventre de bébé peut gonfler après le repas. N’oubliez pas de refermer son body afin de maintenir la couche et de lui tenir chaud.

Comment choisir les couches de bébé ?

Il s’agit en effet d’une interrogation qui revient souvent chez les parents. Entre les couches jetables, les couches lavables, les couches bio et les couches-culottes d’apprentissage, ça en fait du choix. Et en règle générale, la décision finale tablera principalement sur le budget et/ou votre investissement écologique.

Faciles, rapides, mais peu écologiques, les couches jetables sont jetées à la fin du change. Peu chères à l’unité, elles peuvent toutefois devenir un budget important pour la famille dans la mesure où un bébé doit être changé plusieurs fois par jour pendant plusieurs années. On estime d’ailleurs que ce dernier utilisera en moyenne jusqu’à 4000 couches.

À l’inverse, les couches lavables sont plus respectueuses de l’environnement, mais plus chères à l’achat, d’autant qu’il faut investir dans un lot. Or, sur le long terme, elles sont facilement amorties et peuvent même être plus agréables pour le bébé.

Retrouvez notre top 10 des couches pour bébé.

Attention à la toxicité des couches

Certaines études ont prouvé que les couches pour bébé étaient fabriquées avec des agents toxiques qui se retrouvent dans la grande majorité. Nous avions pour cela, mis en avant les couches les moins toxiques pour vous aider à faire votre choix.

Dans ce registre, les couches lavables sont évidentes exemptes de toutes ces substances nocives. Un bon point pour elles.

quis, eleifend Aenean ut id Curabitur nec id, risus. luctus risus mi,