Quelle est la bonne quantité de lait à donner à bébé ?

Dès les premiers mois de sa vie, bébé a besoin d’être nourri exclusivement au lait, maternel ou en poudre. Ce n’est que vers ses 4 à 6 mois que son alimentation commencera à être variée à l’aide de petits pots ou de purées maison à base de fruits, légumes et viandes.

Avant cela, le lait dégusté au sein ou au biberon est la seule alimentation autorisée pour le petit, car elle contient tous les nutriments nécessaires à sa santé et son évolution. Or, il n’est pas toujours simple de savoir quelle(s) quantité(s) offrir à son enfant dès sa naissance et dans les premiers mois de sa vie. Revenons ensemble sur les bons dosages en fonction de l’âge de bébé, mais aussi de son poids.

La règle d’Appert

D’emblée, on utilise la règle d’Appert pour réaliser les bons dosages. Celle-ci se calcule grâce au poids du bébé en grammes, et la quantité de lait en millilitre. Le calcul est le suivant : Quantité journalière de lait en ml =  poids du bébé en gramme / 10 + 250 ml. Cette quantité est ensuite divisée par le nombre de biberons prévu pour le jour.

Exemple : Partons du principe que votre nouveau-né pèse environ 3 kg. Cela fait 3000 grammes. Divisé par 10, on obtient 300 auquel on ajoute 250 (c’est comme cela, ne nous demandez pas pourquoi). Par conséquent, votre bébé de 3 kg sera nourri avec 550 mL de lait par jour. À hauteur de 6 biberons par jour, la quantité de lait pour chacun d’entre eux sera de 90 mL. Bien sûr, si votre bébé ne pèse pas ce poids, il est nécessaire de recalculer afin de lui éviter une trop grande quantité de lait qui pourrait le rendre malade.

Les dosages généraux

De manière générale, le dosage des biberons est calculé à l’aide de la règle d’Appert. Elle définit la quantité de lait et les mesures en fonction du poids du bébé.

⇨ Les premières semaines

Dès les premières semaines et même dès ses premiers jours, bébé a évidemment besoin d’être nourri au lait. Dès les premiers jours, il faut y aller doucement et adapter le dosage crescendo au fil de la première semaine.

On propose par exemple 6 biberons de 20 mL le jour 1, 6 biberons de 30 mL le jour 2, 6 biberons de 40 mL le jour 3 … etc. jusqu’au jour 8 où le petit aura droit à 6 biberons de 90 mL. Ce dernier dosage sera celui qui le suivra tout au long de son premier mois. On n’oublie pas de suivre la règle d’or qui stipule qu’une dose/mesure de lait est nécessaire pour 30 mL d’eau.

⇨ Entre le 1 et le 2e mois

On préconise généralement 6 biberons de 120 mL et 4 mesures de lait par jour dès la fin du premier mois hors gabarits exceptionnels.

⇨ Entre le 2e et le 3e mois

Dès le 2e mois révolu, le nombre de biberons journalier chute à 5. Cependant la quantité de lait continue d’augmenter afin de suivre les besoins de bébé. On fait toujours attention au poids, mais pour les gabarits communs la dose est d’environ 150 mL par biberon, à hauteur de 5 donc et 5 mesures de lait.

⇨ Entre le 3e et le 4e mois

Dès le 3e mois, bébé aura droit à 4 biberons par jour d’environ 180 mL chacun et 6 mesures de lait.

⇨ Entre le 4e et le 6e mois

Pour les gabarits habituels, les besoins journaliers tournent autour de 4 biberons de 210 mL et 7 mesures de lait.

⇨ Après 6 mois

Dès 6 mois, les organes de bébé et son tube digestifs sont prêts à recevoir une alimentation variée. Il peut alors commencer à déguster des petits pots industriels ou maisons à base de légumes dans un premier temps. Ce n’est que 15 jours plus tard qu’il aura droit à ceux aux fruits. Bien évidemment il n’y a pas de règle, mais bébé pourrait préférer le gout sucré des fruits au risque de refuser tous légumes à l’avenir.

Le repas au sein

Au sein les mesures ne sont pas aussi strictes. Tant que votre production de lait est correcte, bébé fera son propre planning. D’autant que le repas au sein n’est pas aussi rapide que celui au biberon puisqu’il demande un effort de succion supérieur. Afin de savoir le petit est rassasié, proposez-lui le second sein après avoir tété le premier. S’il le refuse, c’est qu’il a assez mangé.

Ecouter son enfant

Attention, même si tous ces dosages, ces conseils et ces règles ont fait leurs preuves, chaque bébé reste différent. Il convient donc de toujours garder un œil sur ses réactions, sa manière de déguster, ses refus ou ses vomis. Il arrive parfois que l’enfant soit rassasié avant l’heure et refuse de terminer son biberon.

Il n’est pas nécessaire de paniquer ou de le forcer. Écoutez toujours ses besoins et adaptez-les au fil du temps. Et si vous avez un doute, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre. Parfois il arrive aussi que bébé refuse son lait, dans ce cas, demandez à votre médecin s’il n’est pas temps d’en changer.

Quelle est la bonne quantité de lait à donner à bébé ?
5 (100%) 1 vote[s]
Nullam fringilla dictum mattis adipiscing amet, elit. vulputate, eleifend