Quelle est la bonne position pour allaiter ?

Allaiter est avant tout un choix très personnel, mais il est également très conseillé par l’OMS. En revanche, toutes celles qui ont choisi de s’orienter vers l’allaitement peuvent le dire : il est parfois difficile de trouver la bonne position. Et à terme cela engendre de nombreuses difficultés, tensions et douleurs pour la maman et parfois même pour l’enfant. Nous vous disons tout pour trouver la bonne position afin d’allaiter dans les meilleures conditions.

Quand il s’agit de nourrir son petit, surtout au sein, sachez que cela peut être long. Dans ce cas, prévoyez de tout avoir à proximité : téléphone, télécommande, coussin d’allaitement au besoin, de quoi boire et manger… et allez aux toilettes en amont.

En règle générale

Avant de trouver votre position, veillez à être toujours bien installée, et ce, de manière confortable. Qu’importe la position, bébé doit aussi être bien maintenu, stable et droit (colonne, dos, cou et tête dans l’axe). Il doit aussi être capable d’attraper le sein et tirer le lait maternel correctement, mais sans le pincer afin de vous éviter de lourdes douleurs aux mamelons.

D’autant que si vous avez des jumeaux, difficile de passer sur le second sein pour alléger cette dernière. Dans tous les cas, si vous semblez avoir des difficultés à vous installer, n’hésitez pas à vous orienter vers un spécialiste de l’allaitement afin qu’il vous aide et vous prodigue de précieux conseils.

La position demi-assise

Cette position est décrétée comme étant la position classique et biologique. Généralement c’est celle que les femmes adoptent en premier. Si bébé est en bonne santé, posé sur votre ventre, vous verrez qu’il essayera de lui-même d’aller téter le sein. De quoi rendre ce premier pas plus facile. En revanche, veillez à ce qu’il soit bien maintenu et vous, bien installée. Le mieux étant d’utiliser un coussin d’allaitement ou des coussins dans le dos pour vous éviter des douleurs dans le dos ou les bras.

La position madone

Ce n’est pas la plus simple à réaliser, mais il s’agit de la position la plus connue quand on pense à l’allaitement. Installez-vous confortablement et placez un oreiller dans votre dos. Un coussin d’allaitement sera idéal, car il vous aidera également à soutenir l’enfant.

Relevez vos pieds. Prenez ensuite votre enfant avec le bras du côté du sein que vous souhaitez lui donner. La tête du petit doit reposer sur l’avant-bras ou dans le creux du coude. Basculez ensuite le petit vers vous, ventre contre ventre avec le nez à la hauteur du mamelon. L’oreille, l’épaule et la hanche du petit doivent être bien alignées.

La position madone inversée

De même que la position madone pour la madone inversée bébé est positionné le long de votre avant-bras. Installez-vous confortablement, relevez vos pieds puis tenez votre bébé avec le bras opposé au sein. Vous pouvez si besoin vous aider d’un coussin d’allaitement pour le soutenir.

Ne maintenez pas la tête, mais les omoplates afin de ne pas pousser bébé au sein qui pourrait être tenté de s’en éloigner, à l’inverse. Il trouvera sa position de lui-même. Cette position est idéale pour les nouveau-nés et permet de garder une main libre soit pour le guider vers le sein soit pour continuer à faire ce que vous souhaitez.

Ventre contre ventre, bébé ne doit pas avoir à tourner la tête pour trouver le sein. Cette position serait alors inconfortable pour lui et son petit cou. Veillez à ce que son nez ne soit pas bloqué afin qu’il continue à respirer correctement. Si ce n’est pas le cas, n’appuyez pas sur le sein, au risque de bloquer un canal important. À la place, plaquez les fesses du petit contre vous afin de modifier légèrement la position et lui offrir un nouvel angle pour respirer.

La position de la louve

La position de la louve est idéale pour la maman lorsqu’elle perçoit des douleurs au sein. Celui-ci peut être engorgé. Pour cela, on conseille de masser la zone douloureuse, mais la technique la plus efficace pour drainer reste la langue du bébé associée à la gravité.

Pour réaliser cette position, placez le bébé allongé sur le dos sur une surface plane. La mère, elle, se place au-dessus, position 4 pattes soutenues par ses bras. Il ne s’agit pas de la position la plus confortable, mais celle-ci permet véritablement de calmer les douleurs tout en pouvant masser le sein en direction du mamelon.

La position allongée

Cette position est souvent l’une des plus confortables après une césarienne. Elle consiste à être allongée sur le dos, sur le lit ou le canapé avec bébé reposant sur votre épaule. La position permet de n’exercer aucune pression sur la cicatrice qui peut être encore très douloureuse. Elle peut, en revanche, être difficile dans les premiers mois et demande un peu d’entrainement avant que bébé accepte totalement le sein dans cette position.

La position couchée sur le côté

La position couchée sur le côté est la position idéale pour les tétées nocturnes, mais également pour celles qui auraient subit une césarienne. Elle permet de continuer à se reposer et éviter les pressions pendant que bébé tète. Vous êtes positionnée, ventre à ventre avec le petit pendant que celui-ci se nourrit. Et même pas besoin de le maintenir puisque le matelas est là pour ça.

La position façon ballon de rugby

Pour réaliser cette position, bébé est installé sur le côté et est maintenu avec votre bras, laissant l’autre main soutenir le sein. Cette position est très conseillée pour les mamans qui ont eu une césarienne ou les bébés de petits poids.

Quelle est la bonne position pour allaiter ?
5 (100%) 1 vote